Améliorer le confort acoustique dans la maison avec une isolation sonore du mur

Améliorer le confort acoustique dans la maison avec une isolation sonore du mur

28 février 2021 Non Par paugrillet

Les ondes sonores s’infiltrent dans les moindres défauts d’étanchéité du mur. Elles traversent les planchers, le sol, le toit, les fenêtres, et raisonnent à travers les murs. Cette nuisance qui se traduit en pollution sonore déteint sur le confort acoustique de la propriété. Des solutions existent pour affaiblir à moindres décibels et isoler la propagation du bruit dans le bâtiment. Toutefois, il faut intervenir à la source en utilisant les bons matériaux isolants, sans avoir à entraver la ventilation de la maison.

L’isolation acoustique mur pour un confort optimisé

La mise en place d’une correction phonique et d’une isolation acoustique du mur améliore amplement le confort acoustique dans votre logis. L’association de ces deux mesures bonifie la performance acoustique dans toutes les pièces de votre maison et vous préserve de la nuisance sonore de l’extérieur.

  • La correction acoustique
  • L’isolation phonique standard

La correction acoustique met fin aux réverbérations des ondes sonores sur le mur et sur les parois à l’intérieur de la maison. Le principe consiste à utiliser des matériaux d’isolation absorbants pour empêcher la propagation du bruit et pour améliorer la qualité du son à l’audition. Les professionnels usent des rideaux antibruits, de tissu adhésif ou de toiles murales pour limiter les chocs des ondes sonores sur les parois à l’origine de l’effet écho.

L’isolation acoustique mur classique concerne les systèmes d’isolation classique qui font appel à des matériaux isolants de bases comme la laine de coton, le liège ou encore la laine de verre. Deux modes d’agencement existent dans ce cas-ci : l’usage d’isolants en rouleau à intégrer sous une ossature métallique ou le recours à un panneau de doublage à couvrir d’un enduit ou d’une plaque de plâtre.

Quelles sont les solutions à adapter pour une isolation acoustique mur ?

La loi de la physique rappelle que le son et le bruit s’insufflent à travers les légères fissurations où l’air passe. Une maison qui bénéficie d’une bonne isolation phonique dispose alors d’une bonne étanchéité à l’air. Cela explique pourquoi une isolation thermique de la maison promeut une amélioration remarquable de l’isolation sonore de celle-ci. Voici les solutions d’isolation acoustique d’un mur à mettre en œuvre afin de réduire la nuisance sonore du logis.

La technique d’isolation du mur par l’intérieur et par l’extérieur

La technique d’isolation ITI propose 4 procédés au choix :

  • L’isolation intérieure sur ossature en bois ou en métal : convient à la rénovation d’une maison ancienne.
  • L’isolation en doublage collé : consiste à installer de panneau isolant avec une plaque de plâtre.
  • Le recours à une contre cloison maçonnée : se traduit par l’usage d’isolants encastrés dans une cloison en mur de brique ou en béton cellulaire.
  • L’utilisation d’une cloison légère : le doublage de l’étanchéité des plaques de plâtre.

La technique d’isolation du mur par l’extérieur ou l’ITE passe par deux options différentes :

  • L’isolant à fixer avec des sous-couches d’enduit
  • La méthode de sous bardage : insérer l’isolant entre le mur principal et le bardage de parement.

Les matériaux isolants indispensables

Pour atténuer les ondes sonores et affaiblir l’intensité acoustique des bruits d’impact, des chocs, brefs, la nuisance sonore depuis l’extérieur de la maison, les particuliers ont l’habitude d’utiliser d’isolant naturel à base de matière recyclée comme la laine de coton, la fibre de bois, la laine de mouton, l’ouate de cellulose, la laine de roche, le chanvre, la mousse acoustique, le liège, la laine de verre, l’ouate…

D’autres déclinaisons de bons isolants qui absorbent les vibrations et le bruit existent aussi comme : les panneaux isolants, les plaques de plâtre, les rideaux antibruits, l’enduit, les plâtres, le VMC… Mais, comme la configuration de chaque maison est différente, il est nécessaire de choisir les matériaux utilisés en fonction de l’origine et de la nature de la pollution sonore, et aussi des parois à isoler. Le professionnel du revêtement du sol, du plafond et du mur vous conseille et vous oriente là-dessus.

Les normes en vigueur en matière d’isolation acoustique mur

Concernant les maisons anciennes à rénover, le plan règlementaire actuel n’oblige pas les particuliers à instaurer une isolation phonique au niveau de leurs propriétés. Par contre, l’isolation thermique est obligatoire pour chaque maison et appartement.

En outre, le label Qualitel confort acoustique est attribué aux logements neufs. Celui-ci impose un niveau d’isolation acoustique mur minimum qui se dresse à 55 décibels et 58 décibels pour deux pièces principales de deux appartements ou maison en logement collectif.