Comment choisir son linge de lit ?

Comment choisir son linge de lit ?

4 février 2019 Non Par Bricolage & Outillage

Et si le linge de lit magnifiait vos nuits ?

En coton, soie, satin, lin… il y a l’embarras du choix pour draper nos matelas. Si l’esthétique prime aujourd’hui, il convient de porter une attention particulière à la qualité et la matière du linge de lit.

Aussi important que la literie, le linge de lit offre une finition parfaite pour des nuits sereines et douces. Souvent négligé, il peut être la clé d’un sommeil sans accroc.

Dans cette jungle de caractéristiques techniques, ce récapitulatif permet de s’y retrouver pour choisir le linge le plus adapté à ses besoins et ses envies.

Les matières

Naturelles, artificielles ou synthétiques, chaque matière offre un panel de propriétés qui sera plus ou moins adapté selon les saisons. Pour un confort incomparable, le linge de lit doit être agréable sur la peau, respirant et permettre une bonne évacuation de la transpiration.

Les matières naturelles sont de meilleure qualité : elles présentent l’avantage d’évacuer facilement la transpiration et sont plus agréables au toucher. Certains tissus ont même la particularité d’être thermorégulateurs.

Les matières naturelles

Le coton : fibre naturelle la plus confortable, le coton est utilisé pour ses vertus d’absorption et d’isolation. Le coton est une matière saine et solide : son côté respirant le rend doux et agréable. Largement plébiscité du fait de sa grande résistance dans le temps, le coton promet des nuits calmes et reposantes. Par ailleurs, le coton est facile à entretenir.

La flanelle : matière douce et chaude, elle est idéale pour l’hiver. Cette toile de coton aux fibres serrées a été grattée pour lui donner un toucher duveteux. Très saine, la flanelle laisse le corps respirer. Il est conseillé de ne pas dépasser les 60°C lors du lavage.

Le lin : matière luxueuse de par ses qualités, le lin est une fibre végétale naturelle particulièrement résistante, aérée et absorbante. Thermorégulateur par excellence, le lin procure fraîcheur en été et chaleur en hiver : il s’adapte à la température du corps tout en le laissant respirer. Très absorbant, il est naturellement hypoallergénique : parfait pour les personnes allergiques, les bactéries ne s’y développent pas. S’il peut paraître rugueux au toucher, le lin s’adoucit au fil des lavages et acquiert davantage de souplesse. Il est conseillé de repasser le tissu humide pour venir à bout des plis.

Le métis : mélange de lin et de coton, il offre la douceur du coton et les qualité thermorégulatrices du lin. Moins onéreux que le lin, il s’avère être un bon compromis pour du linge de lit d’excellente qualité. Lavable en machine et pouvant être repassé, il ne présente aucune contrainte en matière d’entretien.

La viscose de bambou : naturellement douce, elle est conçue à partir des fibres de bambou dont la cellulose est dissoute. Elle convient aux personnes allergiques, les bactéries ne s’y développant pas. Lavable en machine, il est conseillé de ne pas dépasse les 40°C. Il n’est pas nécessaire de repasser le linge en viscose de bambou.

La soie : synonyme de luxe, la soie est obtenue à partir des vers à soie du mûrier. Hypoallergénique et extrêmement douce, elle arbore une excellente aération. Sa qualité varie en fonction du nombre de momme (poids en g/m² de la soie) : plus il est élevé, plus la soie est épaisse et de qualité. Par ailleurs, la soie exige un entretien particulier : le linge doit être lavé et repassé à très basse température.

Les matières synthétiques :

Le polycoton : mélange de fibres synthétiques et naturelles, le polycoton est un textile léger et souple, relativement doux. Agréable au toucher, il est idéal l’été grâce à sa capacité à absorber l’humidité. Le polycoton s’entretient très facilement : il se froisse peu lors du lavage, sèche rapidement et n’a pas besoin d’être repassé.

La microfibre : en fibres synthétiques, c’est une matière peu chère qui présente de nombreux avantages : douce au toucher, très légère et respirante. Comme le polycoton, l’entretien de la microfibre se révèle d’une incroyable simplicité : elle sèche très rapidement et ne nécessite aucun repassage.

Le tissage, un gage de qualité :

Tous les tissus ne se valent pas, il en est de même pour les méthodes de tissage : plus il y a de fils au cm², plus le fil utilisé est fin et serré. Il en résulte des tissus doux et très résistants. Le tissage est donc un indicateur de la qualité du linge de lit, tout comme la matière et la manière dont est tissée cette dernière. Pour le linge de lit, le compte de fils minimum est de 40 fils/cm² et peut monter jusqu’à 200 fils pour du linge haut de gamme.

Coton 57 fils : les draps, housses de couettes et autres parures de cette qualité sont doux et légers. Ils se réchauffent rapidement au contact du corps. Ses qualités d’absorption sont optimales, tout comme sa résistance aussi bien aux lavages qu’à l’usage.

Percale de coton : la percale de coton est une technique de tissage et non une matière. La percale signifie que le tissu est confectionné à partir des fibres les plus longues et fines du coton. C’est un tissage plus serré pour un rendu et un toucher plus doux, lisse et soyeux. Elle offre une grande souplesse ainsi qu’une grande résistance, les fils étant très serrés. Les articles en percale sont tissés avec au moins 78 fils au cm², là ou les produits d’entrée de gamme descendent jusqu’à 40 fils. Sa qalité lui permet d’être un linge très facile à repasser, sa tenue restant impeccable dans la durée. En matière de lavage, il requiert la même attention que les autres tissus. Il est lavable jusqu’à 90°C pour le blanc et 60°C pour les couleurs. Toutefois, un lavage à 40°C est bien souvent largement suffisant.

Satin de coton : tout comme la percale, il s’agit d’un procédé de tissage très fin et très serré (plus de 110 fils/cm²). Le toucher du satin est soyeux : contrairement au satin de polyester, le satin de coton ne glisse pas. Peigné, il est encore plus doux puisqu’on ne conserve que les fibres les plus qualitatives. Les fibres serrées associées à la qualité du coton utilisé font du satin un tissu particulièrement doux à la durée de vie exemplaire. Très agréable au toucher, il est légèrement brillant. La qualité du tissu satiné lui permet d’être un linge très facile à repasser, sa tenue restant impeccable dans la durée. En matière de lavage, il est conseillé de le laver à 60°C maximum.

Jersey de coton : il s’agit d’un tissu maillé et non pas tissé : il présente la particularité d’être extensible. Très confortable durant l’hiver, le jersey offre beaucoup de douceur et s’entretient très facilement. Bon marché, il ne nécessite pas de repassage, s’il est bien étendu après lavage.